in , ,

Laurent nous dit que faire au Cambodge via Siem Reap

retour de voyage cambodge photo phnom pehn poipet

Laurent est de retour du Cambodge, voyage au Cambodge

Passer l’infâme frontière de Poipet

Poipet possède une mauvaise réputation et est bien connue pour les petites arnaques, l’ami Laurent les a déjouées et nous décrit comment cela se passe. D’abord celle de l’immigration pour le visa cambodgien où les officiers à la mine patibulaire demandent 100 baths supplémentaires.

Il faut refuser carrément, les 100 baths demandés se trouvent écrit à la main sur un bout de feuille non officielle que l’on vous présente de manière nonchalante. Pointez alors le panneau officiel et donnez les 30$ rien de plus! L’officier vous fera sans doute la grimace et vous demandera d’attendre quelques instants.

À faire attention aussi, on essaie du côté thaïlandais de vous faire passer par une agence pour faire le visa.


Un homme vous approche avant de passer le contrôle de l’immigration thaïlandaise et a même un badge semblant officiel et tente de vous faire croire que vous devez le suivre pour faire votre visa afin d’entrer au Cambodge ajoutant que c’est la procédure normale à suivre. N’y allez pas, le visa s’obtient à l’immigration côté Cambodge.


Vous perdrez 30$ si vous y allez, ce sont des escrocs!


Les chauffeurs rabatteurs cambodgiens semblent avoir accès au côté thaï et ils ne vous lâchent pas.


Faut les envoyer se faire voir ou les ignorer totalement.
Si vous dites à l’un d’eux où vous allez, il transmettra l’information de votre destination du côté cambodgien et les rabatteurs de l’autre côté savent direct où vous allez. Ils sont 10-20 à vous attendre et sont très insistants. Ignorez-les, marchez 100 mètres et  posez-vous pour déguster votre première Angkor Beer.

angkor beer retour de voyage au cambodge

Pour les achats hors taxe, il est préférable d’attendre d’avoir passé la frontière. Par exemple, les cartouches de cigarettes sont à 100 baths à Poipet alors que le prix demandé est de 200-400 baths en zone hors taxe.

10-20 enfants mendiants, certains très jeunes vous collent aux baskets vous implorant de leur donner 1$, c’est l’une des réalités de la pauvreté du Cambodge que vous verrez dès que vous passerez l’immigration thaïlandaise.

La station de bus se trouve a moins d un kilomètre, 1$ ou 20 baths suffisent pour s y rendre. Poipet a nombre de guest houses peu chères si vous désirez y séjourner un jour ou deux ou alors juste pour la nuit afin de poursuivre dans le pays le lendemain.

Le tarif des taxis pour Siem Reap est d’environ 50$, tâchez de vous trouver 2-3 autres touristes se rendant de ce côté et il vous en coûtera à peine plus cher que le bus pour arriver à destination.

Siem Reap

Laurent a par la suite poursuivi son chemin en direction de Siem Reap à 2:30 heures de route en taxi .

Logeant à l’hôtel Paris Angkor, il recommande l’endroit pour la propreté absolue de l’endroit.

Il nous raconte que les employés nettoient même le joints de carrelage à la brosse à dents!!!

Les prix pour une chambre sont de 15-20$ et l’hôtel dispose d’une belle piscine pour se rafraîchir. .

Il passera ensuite les deux prochains jours à explorer les temples et ruines d’Angkor.Il en coûte 20$ pour la journée ou alors 40$ pour le laisser-passer de 3 jours devant être utilisé dans la semaine.

Noter qu’à partir de février 2017 le prix d’entré sera presque doublé passant à 37$ pour 1 jour et 62$ pour 3 jours.

Engagez un chauffeur de tuktuk pour 15-20$ pour la journée afin de vous conduire sur les différents sites de Angkor. Le chauffeur vous proposera différents sites. Il se trouve une colline face à Angkor Wat, il est recommandé de la gravir (20-25 minutes) afin d’y voir le coucher de soleil. L’endroit et bondé, il faut faire la file et au final vous risquez de ne rien voir du tout tellement il y a foule. Laurent nous dit que deux jours suffisent même que en y allant au petit matin, il est possible de voir une bonne partie des sites les plus intéressants. Donc pour ceux qui disposent de peu de temps, une visite d’Angkor est possible pour presque tout voir en un seul jour.

Pour faire la fête à Siem Reap, c’est sur PUB STREET que ça se passe! Une petite rue d’à peine 200-300 mètres où se trouve nombre de bars et restaurants. L’endroit est particulièrement bruyant là où se trouve les deux discothèques situées l’une en face de l’autre et diffusant chacune leur musique. Plutôt cacophonique de ce côté. Il recommande d’assister aussi au spectacle des danseuses traditionnelles d’Angkor, Smiles of Angkor, spectacle haut en couleur à voir lors de votre séjour à Siem Reap.

Le reste de la ville est également à voir. et les attractions suivantes:

  • Temple d’Angkor
  • Les village flottants du Tonle Sap
  • Visite d’orphelinats
  • Chutes d’eau
  • Ferme de soie
  • Angkor Night Market
  • L’école des danseuses Apsaras

Siem Reap possède de beaux édifices de style colonial. Des canaux avec de beaux ponts enjambant les rives, des temples.

https://www.info-asie.com/laurent-est-de-retour-du-cambodge-2-de-3/
https://www.info-asie.com/laurent-est-de-retour-du-cambodge-3-de-3/

Siem Reap – Cambodge

Smile of Angkor – Siem Reap

(Visited 96 times, 1 visits today)

Comments

comments