in , ,

La liste des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO en Asie (6)

Des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO en Asie (6)

L’Asie possède de nombreux sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Info-Asie vous en propose quelques uns dans cette série d’articles.

Aujourd’hui, dans le sixième volet de cette série, nous découvrons les sites en commençant la magnifique ville de Ayutthaya. Originalement fondée par le roi U-Thong en 1350 sur le bord de la rivière Chao Phraya. Ayutthaya était la puissante capitale du royaume thaï qui régna sur l’Asie du Sud-est pendant près de quatre siècles. En 1767, une attaque lancée par les birmans détruiront en grande majorité la ville, tuant ses habitants ou les réduisant en esclavage.

Le Wat Phu à Champassak n’est pas qu’un temple mais un ensemble religieux hindouiste et d’architecture khmère est construit au pied d’une montagne dont le point culminant attire l’attention de par sa forme appelée Linga, le symbole phallique de Shiva.

Ancienne capitale impériale, elle compte plus de 300 000 habitants. Huê est située au centre du pays et sur les rives de la rivière des Parfums qui divise en deux la capitale de la dynastie Nguyễn. À Huê, l’attraction touristique classique est la Citadelle.

C’est le plus ancien port de Malaisie, fondé vers 1400. La ville était l’un des plus grands centres du commerce de toute la région et avait une influence sur toute l’Indonésie. Melaka ou Malacca est classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2011.

La chute d’Ulaan Tsutgalan (ou de l’Orkhon) est située dans la vallée de l’Orkhon qui est classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. La chute d’eau d’une hauteur de 25 mètres est située sur les cascades de la rivière Oulan. L’impressionnante chute se jette dans la rivière de l’Orkhon, la plus longue rivière de Mongolie.

Les grottes d’Éléphanta sont un réseau de grottes sculptées situées sur l’île d’Éléphanta, une île de la mer d’Arabie, au large de Mumbay, en Inde. Le site est inscrit au patrimoine mondial depuis 1987 sous le nom de « grottes d’Elephanta ». La partie principale est érigée en l’honneur du dieu Shiva.

Le Jardin botanique de Singapour (en anglais : Singapore Botanic Gardens, chinois : 新加坡植物园 ; malais : Taman Botanik Singapura ou Kebun Botani Singapura) est un jardin botanique d’une superficie de 63,7 hectares de la ville de Singapour. Sa superficie représente la moitié des Jardins botaniques royaux de Kew ou un cinquième de la superficie de Central Park à New York.

Enfin, le Krakatoa, Krakatau ou Gunung Krakatau en indonésien et en javanais, est un volcan gris — volcan de type explosif — de la ceinture de feu du Pacifique. Il forme un archipel de quatre îles principales dans le détroit de la Sonde en Indonésie, entre Sumatra et Java. Sa géographie a été bouleversée au moins à deux reprises, au cours des deux grandes éruptions des années 416 ou 535 et en 1883.

 

Ayutthaya – Thaïlande

Wat Phu – Champassak

 

Huê – Vietnam

Melaka – Malaisie

La chute d’Ulaan Tsutgalan

Les grottes d’Éléphanta – Mumbai

Jardin botanique de Singapour

 

Volcan Anak Krakatoa – Indonésie

 

(Visited 74 times, 1 visits today)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comments

comments