in , ,

Série – des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO en Asie (10)

Des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO en Asie (10)

L’Asie possède de nombreux sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Info-Asie vous en propose quelques uns dans cette série d’articles.

Aujourd’hui, dans le dixième volet de cette série, nous découvrons les sites en commençant par la magnifique et impressionnante Grande Muraille de Chine. Un lieu incontournable à Beijing, La Grande Muraille de Chine, une merveille qui se voit même de l’espace. Elle fait plus de 6700 kilomètres en longueur et serpente presque tout le pays. Elle est considérée comme la plus grande merveille du monde.

Les grottes bouddhiques de Yungang, sont situées en banlieue de Datong dans la province du Shanxi. C’est l’un des quatre plus célèbres sites de sculptures rupestres bouddhiques dans l’ancienne Chine.

Phong Nha-Ke Bang photo
Photo by johnlemon

Le Parc national de Phong Nha-Ke Bang, inscrit en 2003 sur la Liste du patrimoine mondial, couvrait 85 754 ha. Avec cette extension, il atteint désormais la surface de 126 236 ha (soit une augmentation de 46%) et devient contigu avec la réserve naturelle de Hin Namno en République démocratique populaire lao.

Les Châteaux du Royaume des Ryukyu à Okinawa qui est le berceau d’une culture unique qui diffère considérablement de celle du Japon continental. Jusqu’à l’invasion des îles par la province de Satsuma (de nos jours la préfecture de Kagoshima) en 1609, Okinawa était un pays parfaitement distinct du japon, que l’on appelait le Royaume des Ryukyu.

Les aires historiques de Baekje en Corée du Sud sont situées dans la région montagneuse du centre-ouest de la République de Corée, ce bien en série comprend huit sites archéologiques datant de 475-660 apr. J.-C.

La ville sacrée de Kandy au Sri Lanka, site sacré du bouddhisme, communément appelé « ville de Senkadagalapura », a été la dernière capitale des rois de Sinhala dont le mécénat a permis à la culture de Dinahala de s’épanouir pendant plus de 2 500 ans, jusqu’à l’occupation de Sri Lanka par les Britanniques en 1815.

Les Sanctuaires de faune de Thung Yai-Huai Kha Khaeng s’étendant sur plus de 600 000 ha en bordure de la frontière avec le Myanmar, les sanctuaires, demeurés en grande partie intacts, contiennent presque toutes les formations forestières de l’Asie du Sud-Est continentale. Ils abritent un ensemble d’espèces animales très divers, dont 77 % des grands mammifères notamment éléphants et tigres.

 

https://info-asie.com/place/la-grande-muraille-de-chine-beijing/
https://info-asie.com/place/parc-national-de-phong-nha-ke-bang-vietnam/
https://info-asie.com/place/les-grottes-de-yungang-chine/
https://info-asie.com/place/chateaux-du-royaume-des-ryukyu-okinawa/
https://info-asie.com/place/baekje-seoul/
https://info-asie.com/place/ville-sacree-de-kandy-sri-lanka/
https://info-asie.com/place/sanctuaires-de-faune-de-thung-yai-huai-kha-khaeng-2/

(Visited 103 times, 1 visits today)

What do you think?

Written by admin

Série – des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO en Asie (9)

Visa en asie

Les visas en Asie du Sud-Est