in , ,

Newsletter – Mai 2016 – Guides de voyages Hong Kong, Manille, Phnom Penh et Manille

philippines newsletter bon plan asie

Newsletter – Mai 2016 – Info-Asie

Le mois d’avril fut très très chaud. Des records de températures furent enregistrées dans plusieurs régions et particulièrement aux Philippines à Butuan où le thermomètre a atteint les 53,6 degrés, un record absolu. La Thaïlande n’est pas en reste avec plusieurs journées où la température avoisinait les 45 degrés à l’ombre et ce dans plusieurs régions. Les températures enregistrées furent les plus chaudes depuis 1960. En mai, la mousson commence dans le Sue-Est de l’Asie, cela devrait permettre de rafraîchir quelque peu les habitants de ces régions.

Ce mois-ci, la newsletter reprend les rubriques pour vous donner une idée des différents prix pour les vols pour le mois de juin 2016. Aussi plusieurs mise-à-jour sur la sécurité à observer et les alertes dans les différents pays d’Asie. Bonne nouvelle, l’euro a eu une petite remontée et une mise-à-jour de la valeur des monnaies avantage les voyageurs qui se rendront en Asie au cours des prochaines semaines. Aussi, pour terminer, notre collaborateur spécial, Steve Françon vous parle d’Assurances pour expat. Steve habite à Vientiane et représente plusieurs compagnies.

Le mois dernier, un série de guides furent publiés sur Info-Asie dont les guides de Hong Kong, Manille, Phnom Penh et Vientiane. Abonnez-vous à notre page sur Facebook pour y consulter nos derniers articles. Toute une série de guides sont en préparation pour les différentes capitales d’Asie et seront publiées sous peu. Différents sujets d’articles dont les assurances vous renseigneront pour planifier vos prochains voyages dans les différents pays.

https://www.info-asie.com/serie-hong-kong-les-incontournables/

https://www.info-asie.com/serie-manille-les-incontournables-1/

https://www.info-asie.com/serie-phnom-penh-les-incontournables/

https://www.info-asie.com/vientiane-les-incontournables/

 

Idée de prix pour des vols en Asie pour le mois de juin 2016

 

Pour vous aider à planifier votre voyage, nous vous présentons une liste de prix des vols pour le mois de mai pour les différents pays. Notez que la recherche fut effectuée le 1er mai 2016 pour Paris CDG et Montréal YUL, les tentatives de recherches de prix pour CRL Bruxelles donnent des résultats catastrophiques, les prix étant le double de CDG pour pratiquement toutes les destinations, alors les amis belges, planifiez un départ depuis Paris vous fera économiser énormément. Les prix sont bien sûr sujet à de grandes fluctuations et aussi selon vos critères. Les prix affichés sont les prix les plus bas sur différents moteurs de recherche et ne tiennent pas compte de la durée de vol ni du nombre d’escales. Nous reprendrons chaque mois cette rubrique qui est aussi incluse dans la Newsletter afin de bien vous informer et peut-être même vous trouver une destination abordable.

Pour les voyageurs canadiens, de la région Est (Montréal) pour plusieurs destinations, les prix étant parfois astronomiques, il vous est suggérer d’utiliser les aéroports les plus abordables tels que Bangkok, puis de compléter votre trajet avec un vol low cost (Air Ais, Nok Air, Lion Air), ceci vous fera économiser énormément sur plusieurs destinations et un séjour à Bangkok est aussi une expérience agréable à ajouter votre voyage.
Bon voyage!

air france photo
Photoby Red Barnes

 

Bangladesh

(PAR) Paris – (DAC) Dacca – 495 euros
(YUL) Montréal – (DAC) Dacca – 1184 euros

1 Mai – 30 Juin

Brunei

(PAR) Paris – (BWN) Bandar Seri Begawan – 962 euros
(YUL) Montréal – (BWN) Bandar Seri Begawan – 1372 euros

1 Mai – 30 Juin

Cambodge

(PAR) Paris – (PNH) Phnom Penh – 472 euros
(YUL) Montréal – (PNH) Phnom Penh – 993 euros

1 Mai – 30 Juin

Chine

(PAR) Paris – (PEK) Pékin – 521 euros
(YUL) Montréal – (PEK) Pékin – 868 euros

1 Mai – 30 Juin

Corée du Sud

(PAR) Paris – (SEL) Séoul – 455 euros
(YUL) Montréal – (SEL) Séoul – 906 euros

1 Mai – 30 Juin

Hong Kong

(PAR) Paris – (HKG) Hong Kong – 436 euros
(YUL) Montréal – (HKG) Hong Kong – 693 euros

1 Mai – 30 Juin

Inde

(PAR) Paris – (DEL) New Delhi – 385 euros
(YUL) Montréal – (DEL) New Delhi – 672 euros

1 Mai – 30 Juin

Indonésie

(PAR) Paris – (JKT) Djakarta – 497 euros
(YUL) Montréal – (JKT) Djakarta – 1308 euros

1 Mai – 30 Juin

Japon

(PAR) Paris – (TYO) Tokyo – 455 euros
(YUL) Montréal – (TYO) Tokyo – 862 euros

1 Mai – 30 Juin

Laos

(PAR) Paris – (VTE) Vientiane – 584 euros
(YUL) Montréal – (VTE) Vientiane – 1203 euros

1 Mai – 30 Juin

Macao

(PAR) Paris – (MFM) Macao – 650 euros
(YUL) Montréal – (MFM) Macao – 975 euros

1 Mai – 30 Juin

Malaisie

(PAR) Paris – (KUL) Kuala Lumpur – 460 euros
(YUL) Montréal – (KUL) Kuala Lumpur – 930 euros

Dim. 1 Mai – Lun. 30 Mai

Mongolie

(PAR) Paris – (ULN) Oulan Bator – 539 euros
(YUL) Montréal – (ULN) Oulan Bator – 1230 euros

Dim. 1 Mai – Lun. 30 Juin

Myanmar

(PAR) Paris – (RGN) Rangoon – 589 euros
(YUL) Montréal – (DAC) Dacca – 1235 euros

Dim. 1 Mai – Lun. 30 Juin

Népal

(PAR) Paris – (KTM) Katmandou – 530 euros
(YUL) Montréal – (KTM) Katmandou – 1210 euros

Dim. 1 Mai – Mar. 30 Juin

Philippines

(PAR) Paris – (MNL) Manille – 461 euros
(YUL) Montréal – (MNL) Manille – 880 euros

Dim. 1 Mai – Mar. 30 Juin

Singapour

(PAR) Paris – (SIN) Singapour – 470 euros
(YUL) Montréal – (SIN) Singapour – 815 euros

Dim. 1 Mai – Lun. 30 Juin

Sri Lanka

(PAR) Paris – (CMB) Colombo – 398 euros
(YUL) Montréal – (CMB) Colombo – 1003 euros

Dim. 1 Mai – Lun. 30 Juin

Taïwan

(PAR) Paris – (TPE) Taïpei – 406 euros
(YUL) Montréal – (TPE) Taïpei – 905 euros

Dim. 1 Mai – Mar. 31 Juin

Thaïlande

(PAR) Paris – (BKK) Bangkok – 477 euros
(YUL) Montréal – (BKK) Bangkok – 900 euros

Dim. 1 Mai – Lun. 30 Juin

Timor-Leste

(PAR) Paris – (DIL) Dili – 2220 euros
(YUL) Montréal – (DIL) Dili – 2650 euros

Dim. 1 Mai – Lun. 30 Juin

Vietnam

(PAR) Paris – (HAN) Hanoï – 580 euros
(YUL) Montréal – (HAN) Hanoï – 770 euros

Dim. 1 Mai – Lun. 30 Juin

ALERTES – Avis aux voyageurs
Certaines destinations peuvent être déconseillées pour votre sécurité.

Info-Asie vous informe des différentes alertes et d’avis pour les différents pays d’Asie. Une liste d’alertes et d’avis aux voyageurs issue de l’ambassade de France vous renseigne sur les différents risques et dangers des différents pays d’Asie. Veuillez donc à prendre les précautions qui s’imposent selon votre destination. Info-Asie ajoute également les dernières nouvelles qui ne sont pas toujours présentes sur le site de l’ambassade.

Dernières alertes:

Philippines
(2016-04-30) Les douaniers ont de nouveau repris le bullet scam, nommé aussi “tanim bala“, l’arnaque tellement décrié ne se produisait plus mais des cas récents ont été recensés. En 2015, 30 cas ont été recensés aux Philippines. Les douaniers insèrent des balles de pistolet ou fusil dans votre bagage vous accusant ensuite de transporter cet item illégal en avion dans le but de vous soutirer de l’argent, un montant exorbitant.

Conseil: Sachez vos droits, vous avez le droit de garder le silence, il est recommandé d’utiliser une valise ne disposant pas de pochettes extérieure. Vous DEVEZ dans les aéroports philippins, utiliser le plastique afin de bien emballer votre bagage et le rendre étanche aux tentatives d’y insérer quoi que ce soit. Ne permettez pas aux douaniers d’ouvrir votre bagage sans la présence de témoins et même d’un avocat. Si on vous détient à l’aéroport pour vous mettre de la pression, utiliser votre téléphone pour enregistrer les conversations en tagalog ou cebuano. Dites leur fermement que vous demandez l’habeas corpus, une procédure légale pour obtenir la liberté ou plainte pour détention illégale et même kidnapping. Les douaniers pourraient faire marche arrière si vous êtes convaincant et que vous montrez votre détermination à contrer leur infâme chantage.

Laos
Au Laos, la plus grande prudence est à observer dans la province de Xaysoumboun où plusieurs attaques armées ont eu lieu. Certains districts peuvent être fermés par la police. Les voyageurs sont invités à se renseigner avant de prendre la route.
Source : France-Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères et européennes.

Philippines
Ce mois-ci, le volcan Kanlaon aux Negros Oriental au Philippines a de nouveau repris de fortes activités volcaniques le 30 mars dernier, il s’est fait fortement entendre durant 12 minutes.

Le Mont Kanlaon – Negros

Indonésie
En Indonésie, le Mont Sinabung, dans le Nord Sumatra, ne pas s’approcher de la zone entourant le volcan. Alerte maximale.

Mont Sinabung – Nord Sumatra

attention photo
Photo by blondinrikard

Bangladesh

Depuis le début de l’année 2015, des blogueurs et libres penseurs bangladais ainsi que deux ressortissants étrangers ont été assassinés. Des attentats à la bombe ont visé des minorités religieuses. Des hommes politiques, des prêtres et d’éminentes personnalités du Bangladesh font régulièrement l’objet de menaces de mort.
Ces actes et menaces s’inscrivent dans un contexte général d’insécurité croissante.
En conséquence, une posture de grande vigilance est recommandée à tous nos compatriotes.
L’ambassade de France au Bangladesh déconseille formellement les déplacements à pied, en rickshaw ou en CNG, y compris dans le secteur diplomatique de Dacca (quartiers de Gulshan, Baridhara et une partie de Banani). Elle déconseille de se déplacer seul.
Par ailleurs, l’ambassade recommande une posture de particulière vigilance pendant les périodes festives, qui sont l’occasion de rassemblements et d’événements sociaux. Elle conseille d’une manière générale d’éviter tous les lieux de rassemblement publics, ainsi que les lieux, notamment ceux fréquentés par des étrangers, qui seraient insuffisamment sécurisés.
Recrudescence des cas de dengue

La dengue est une maladie virale propagée par les moustiques, y compris durant la journée. Elle se manifeste par un syndrome grippal, avec douleurs musculaires et articulaires généralisées, et parfois une éruption cutanée.

Bhoutan

Dans le Sud-Est du Bhoutan, les districts de Pemagatshel et de Samdrupjongkhar, à la frontière indienne (État de l’Assam), sont maintenant accessibles. Toutefois, pour des raisons de sécurité, le transit par l’Assam jusqu’à Guwahati nécessite une permission spéciale obtenue par le tour opérateur qui se charge d’organiser le voyage. Cela étant, en cas d’accès au Bhoutan par les États du Nord-Est de l’Inde, il est à noter que ceux-ci connaissent, à des degrés divers, une situation parfois instable qui peut rendre les déplacements difficiles. Il est important de se renseigner précisément avant tout déplacement dans ces régions.

La frontière avec la Chine faisant l’objet d’un différend frontalier non réglé, il est recommandé d’éviter de s’approcher de ces zones.

Brunei

Ils sont invités à être particulièrement vigilants lors des excursions en forêt ou dans la jungle de Bornéo, où il est recommandé de ne se rendre qu’accompagné d’un guide officiel, afin de prévenir toute tentative d’enlèvement.

Le taux de criminalité au Brunei demeure l’un des plus faibles d’Asie. Cependant, une multiplication des agressions et des vols est constaté depuis un an, notamment du nombre de cambriolages, devenus assez fréquents.

La pollution de l’air, due aux incendies de forêt qui sévissent régulièrement sur Bornéo, peut provoquer une gêne pour les personnes atteintes de maladies respiratoires.

Cambodge

Bien que les conditions de sécurité soient généralement satisfaisantes, des agressions, vols à l’arraché et arnaques aux touristes sont régulièrement signalés dans la capitale. On constate que la plupart des vols à l’arraché concernent les sacs à main et besaces en bandoulière. Il est donc fortement déconseillé de laisser apparents vos sacs, que ce soit lors des déplacements à pied, en deux-roues ou en tuk-tuk. Ces vols peuvent s’accompagner d’agressions physiques ou provoquer des chutes susceptibles d’occasionner des blessures graves.

Chine

Consommation forcée : des étrangers sont régulièrement victimes dans les grands sites touristiques (place Tian’anmen à Pékin, Place du Peuple à Shanghai, etc.) de jeunes personnes qui leur proposent, sous prétexte de pratiquer une langue étrangère, de les accompagner dans une maison de thé proche, un bar ou un restaurant, où des consommations ou des repas leurs sont servis à des tarifs exorbitants. La police, qu’il ne faut pas hésiter à contacter, peut intervenir sur le champ et exiger le remboursement des sommes indûment perçues.

Inde

Les femmes, en particulier lorsqu’elles voyagent seules, peuvent être vulnérables. De plus en plus de cas de harcèlements, voire d’agressions sexuelles sont signalés. De ce fait, les derniers développements statistiques montrent que les femmes étrangères, touristes ou expatriées, font l’objet d’agressions sexuelles (attouchements, comportements déplacés, exhibitionnisme, viols). Compte tenu des différences culturelles entre nos deux pays, il est essentiel dès l’arrivée en Inde, particulièrement pour les femmes, de prendre certaines précautions :

tenue vestimentaire : porter de préférence des vêtements longs et garder les épaules couvertes ;
comportement : se comporter avec retenue envers les ressortissants indiens que l’on peut être amené à côtoyer en voyage ou dans la vie quotidienne (guide, chauffeur, employé d’hôtel ou de maison…) ;
déplacements : il est fortement conseillé aux femmes d’éviter de marcher seules ou en couple dans les zones peu fréquentées notamment la nuit tombée (rues peu animées, y compris dans les grandes villes comme Delhi ; ruelles de villages ; plages, etc…). De même, éviter de se retrouver seule, dès la tombée de la nuit, avec chauffeur de taxi, employé d’hôtel, guide, rencontre occasionnelle…

Plus généralement, conserver une prudence élémentaire afin de ne pas se mettre en danger et de ne pas favoriser les mauvaises intentions (vols, agressions).

Il est déconseillé aux voyageurs de se rendre dans la vallée du Cachemire, en orange sur la carte. Des touristes occidentaux y ont été enlevés et exécutés. L’accès aux zones frontalières avec le Pakistan est formellement déconseillé.

Organisation d’expéditions au Ladakh ou dans l’Himalaya
Le Ladakh est accessible par voie aérienne de New Delhi à Leh, ou par la route, en passant par Manali, sachant que cette voie n’est ouverte que quelques mois par an et très encombrée. Un déplacement par la route depuis Srinagar est déconseillé.

L’absence de moyens de communication dans la région de Ladakh rend toute assistance extrêmement difficile. La capitale, Leh, est située à 3500m d’altitude. Il est donc impératif d’observer à l’arrivée un repos complet à l’hôtel pendant 24 ou 48 heures.

Les vols à la tire étant fréquents dans les lieux animés (gares, marchés, etc…), conservez des photocopies de vos documents d’identité. 60 à 70% des vols signalés à l’ambassade concernent des voyageurs empruntant les liaisons ferroviaires, notamment entre Agra, Varanasi (Bénarès) et Calcutta. Il convient donc de se montrer particulièrement vigilant et de garder sur soi documents personnels et argent (pochette intérieure), les sacs devant être de préférence systématiquement cadenassés aux porte-bagages aménagés dans les compartiments.

Autres avertissements

– Ne pas accepter de boisson ou nourriture offertes par un inconnu (il peut arriver qu’elles contiennent une substance provoquant la perte de conscience ou un délire hallucinatoire). Des cas ont été signalés de touristes ayant été drogués puis volés ou agressés.

– Ne pas réaliser de prises de vues des aéroports, des sites « stratégiques » (ponts, bâtiments militaires…). Le contrevenant s’expose à la confiscation des appareils et des films ainsi qu’à des poursuites pénales.

– Il est recommandé d’éviter les rabatteurs d’agences de voyages qui opèrent notamment à l’arrivée de l’aéroport international Indira Gandhi et à la gare ferroviaire de New Delhi. Agissant parfois avec la connivence des chauffeurs de taxis ou de rickshaw, ils font croire que les hôtels auprès desquels les touristes ont effectué des réservations sont fermés ou inaccessibles.

Les rabatteurs orientent ensuite les touristes vers de pseudo agences de tourisme ou de voyages peu scrupuleuses, se présentant comme une agence officielle du gouvernement. Ces agences essaient alors de vendre aux touristes un nouveau programme de voyage en Inde à des prix surfacturés. Il convient de refuser fermement cette transaction et, au besoin, d’appeler la police ou l’Ambassade (cf. onglets “Contacts utiles” et “Représentations françaises” ci-contre).

En outre, il peut arriver que ces agences proposent des voyages au Cachemire, en invoquant une accalmie dans cette région. En réalité, la situation demeure très tendue (cf. supra) et, chaque année, de nombreux touristes ayant accepté ces offres ont fait l’objet d’intimidations et de racket.

– Eviter les réservations de chambres dans les petits hôtels déclarés ou non de Paharganj et Nabi Karim, quartiers centraux de New Delhi, devenus dangereux (criminalité).

– L’attention des voyageurs est attirée sur les dangers potentiels encourus par les baigneurs à Goa, ainsi que sur les côtes du Karnataka, en raison de la puissance des courants orientés vers le large durant la période précédant la mousson, durant la période de mousson et juste après. La plage de Miramar à Panjim, à l’embouchure du fleuve, est signalée comme particulièrement dangereuse. Par conséquent, il est conseillé de ne pas se baigner dans ces zones.

Indonésie

Des attaques terroristes ont eu lieu le jeudi 14 janvier sur l’avenue Thamrin à Jakarta.
Sinabung, activité volcanique.

Japon

Eruption du volcan Aso (ile de Kyushu).
Activité volcanique autour du Mont Hakone.

Laos

Les pluies inhabituelles survenues au mois de janvier ont provoqué une recrudescence des cas de dengue
La plus grande prudence est à observer dans la province de Xaysoumboune, où plusieurs attaques armées ont été recensées ces derniers mois. Certains districts peuvent être fermés par la police et soumis à couvre-feu.
De même plusieurs attaques d’agresseurs non identifiés ont eu lieu sur la route n°13, dans la région de Kasi, au nord de Van Vieng. Cette route est par ailleurs en mauvais état. Il est conseillé de privilégier la voie aérienne pour se rendre de Vientiane à Luang Prabang.

Malaisie

Les déplacements terrestres et maritimes dans la zone côtière du Nord-Est de Sabah (Bornéo) et les îles environnantes (Sipadan, Mabul, Semporna, etc.) sont formellement déconseillés. Une menace très élevée pèse sur cette région, où des groupes terroristes ont procédé à plusieurs enlèvements. Un otage malaisien a récemment été assassiné.

Myanmar

Il est formellement déconseillé de se rendre dans les zones situées au nord de l’axe Mandalay-Lashio et au-delà de Lashio, dans le nord de l’État Shan. Les accrochages et les tensions entre groupes ethniques armés ainsi qu’avec l’armée ne cessent de s’y renforcer. Le risque de pose d’engins explosifs sur les routes est élevé.
La route principale de Mandalay à Lashio reste ouverte mais il est déconseillé de l’emprunter, sauf pour raison impérative et uniquement de jour, en observant la plus grande vigilance, notamment entre Kyaukme et Lashio. Toutes les routes au nord de cet axe comportent des risques très importants et sont formellement déconseillée. Les excursions au départ de la ville de Hsipaw sont formellement déconseillées.

Népal

Les autorités locales ont sécurisé la plupart des chemins de trek excepté dans les districts de Gorkha, Dolakha, Sindhupalchok, du Manaslu et de la vallée du Langtang. De plus, des répliques continuent de s’y produire.
Les conditions de sécurité n’y étant absolument pas remplies, il est déconseillé sauf raison impérative de se rendre dans ces régions (voir avertissement et carte en onglet sécurité).

Dans tous les cas, un séjour au Népal doit être impérativement organisé par l’intermédiaire de tours opérateurs particulièrement sérieux et expérimentés qui offrent un service de qualité, ce qui exclut les agences qui démarchent les touristes à l’aéroport de Katmandou.

Philippines

Un risque de violences existe sur l’ensemble du territoire philippin, notamment dans les lieux publics.
Des mouvements islamistes armés et notamment le groupe Abou Sayyaf sont actifs dans l’ouest de l’île de Mindanao ainsi que dans l’île de Basilian et les archipels de Sulu et Tawi-Tawi. De même que les nombreux groupes criminels se trouvant dans ces zones, il arrive qu’ils se livrent à des enlèvements violents et extorsions de fonds visant des étrangers. Plusieurs cas ont été répertoriés depuis 2009, y compris récemment, intervenus à terre mais également en mer ; ces mouvements et ces groupes ayant la capacité d’agir loin de leurs bases.

En raison d’un fort regain d’activité, et par décision des autorités philippines, l’accès au volcan Taal est interdit au public.

(2016-04-30) Les douaniers ont de nouveau repris le bullet scam, nommé aussi “tanim bala“, l’arnaque tellement décrié ne se produisait plus mais des cas récents ont été recensés. En 2015, 30 cas ont été recensés aux Philippines. Les douaniers insèrent des balles de pistolet ou fusil dans votre bagage vous accusant ensuite de transporter cet item illégal en avion dans le but de vous soutirer de l’argent, un montant exorbitant.

Conseil: Sachez vos droits, vous avez le droit de garder le silence, il est recommandé d’utiliser une valise ne disposant pas de pochettes extérieure. Vous DEVEZ dans les aéroports philippins, utiliser le plastique afin de bien emballer votre bagage et le rendre étanche aux tentatives d’y insérer quoi que ce soit. Ne permettez pas aux douaniers d’ouvrir votre bagage sans la présence de témoins et même d’un avocat. Si on vous détient à l’aéroport pour vous mettre de la pression, utiliser votre téléphone pour enregistrer les conversations en tagalog ou cebuano. Dites leur fermement que vous demandez l’habeas corpus, une procédure légale pour obtenir la liberté ou plainte pour détention illégale et même kidnapping. Les douaniers pourraient faire marche arrière si vous êtes convaincant et que vous montrez votre détermination à contrer leur infâme chantage.

L’institut de volcanologie des Philippines (PHIVOLCS) a établi des zones de sécurité autour de trois volcans : 6 km autour du volcan Mayon et 7 km sur son flanc sud-est (province d’Albay), 4 km autour du volcan Bulusan (province de Sorsogon) ainsi qu’autour du volcan situé au centre du lac Taal au sud de Manille. Le site de PHIVOLCS peut fournir des informations actualisées. L’approche de certains volcans est autorisée mais peut se révéler particulièrement dangereuse, notamment dans certaines conditions météorologiques. L’accès au Pinatubo a ainsi été interrompu à la suite de crues meurtrières et le Mayon qui est entré en activité à la fin de l’année 2009 demeure sous étroite surveillance. Des coulées de lahar (boues de cendres) sont à craindre en cas d’intempéries.

Taïwan

La délinquance est modérée. Toutefois, des cas d’agressions d’étrangers (au poing, voire même parfois à l’arme blanche) sont sporadiquement recensés, notamment dans certains bars, clubs ou discothèques ou à la sortie de ces derniers. Il est donc recommandé aux visiteurs et touristes d’adopter dans ces lieux des règles élémentaires de prudence et d’éviter tout comportement équivoque, qui pourrait être interprété comme provocateur ou vexant.

Thaïlande

La Thaïlande est touchée par le virus Zika. Ce virus est transmis par les piqûres de moustiques de type Aedes. Des cas de transmission du virus par voie sexuelle ont également été rapportés.
Recrudescence des cas de dengue.

Si la majeure partie du territoire thaïlandais est accessible aux touristes, certaines régions sont formellement déconseillées ou nécessitent une vigilance particulière :

Extrême Sud

Les violences se poursuivent dans les provinces de l’extrême Sud du pays, où ont lieu des attentats et incidents quotidiens. Les voyages sont formellement déconseillés dans ces régions où l’état d’urgence a été décrété : provinces de Narathiwat, Pattani, Yala et Songkhla (cf. carte infra).

Nord-Ouest et frontière avec la Birmanie

Une certaine prudence est nécessaire dans les zones frontalières de la Birmanie en raison des risques de brigandage transfrontalier, ainsi que de l’existence de nombreux trafics (drogues surtout).
Le risque existe aussi d’opérations militaires le long de la frontière, liées à la situation politique intérieure en Birmanie, où plusieurs armées ethniques (Karen, Shan, etc…) sont en conflit déclaré ou larvé, selon les moments, avec les forces gouvernementales.
Le franchissement de la frontière hors des points de passage autorisés est illégal et peut entraîner de graves conséquences (disparition de plusieurs de nos ressortissants).

Bangkok et autres régions
D’une manière générale, il est recommandé de se tenir à l’écart des manifestations ou rassemblements politiques.

Les statistiques de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime ne classent pas la Thaïlande parmi les pays à taux de délinquance élevé. Les principaux cas touchant nos compatriotes concernent les vols (avec ou sans violence), les cambriolages (en particulier dans les hôtels bon marché), les agressions nocturnes et quelques atteintes graves aux personnes. Il est donc recommandé de faire preuve de prudence.

Il est aussi conseillé de porter une attention toute particulière aux boissons et aux mets servis dans certains quartiers (en particulier dans les hôtels bon marchés), qui peuvent contenir des somnifères.

Les tentatives d’escroqueries les plus courantes portent sur :

– la vente de pierres précieuses ou semi-précieuses à des prix excessifs : certains guides, des personnes francophones, voire françaises, proposent de réaliser de “bonnes affaires” en achetant des bijoux. Ceux-ci sont authentiques mais vendus à des prix deux à trois fois supérieurs à ceux du marché. Cette escroquerie ne peut pas donner lieu à des poursuites dans la mesure où le prix de vente est considéré par la loi thaïlandaise comme librement accepté par l’acheteur ;

– la location de jet-skis et scooters : des sommes importantes peuvent être réclamées par le loueur, même en cas de dommages superficiels (il convient de ne jamais laisser son passeport au loueur) ;

– l’abus de générosité : des étrangers prétendant être en graves difficultés financières, et notamment des Français, sollicitent parfois l’aide des touristes. Ils n’hésitent pas à donner un numéro de portable affirmant qu’il s’agit de celui de l’agent de permanence de l’ambassade de France. Un complice répond alors à l’appel téléphonique. Il est conseillé de contacter l’ambassade (voir ci-contre numéros utiles) pour confirmer toute affirmation de cette nature.

Escroqueries aux cartes bancaires

Ces escroqueries sont signalées principalement à Pattaya et Phuket. Tout comme en France, il convient, lors d’un retrait à un distributeur de billets, de faire preuve de la prudence habituelle. Des escrocs, qui agissent généralement à deux ou trois, cherchent par tous les moyens à avoir un court instant la carte en leur possession pour copier la piste magnétique au moyen d’un boîtier spécial (“skimmer”). Ils essaient également de regarder le code confidentiel.

Les vols

Les vols les plus fréquemment signalés ont lieu sur la ligne de bus de nuit entre Surat Thani et Bangkok (dans les deux sens). Les vols (de passeports et d’argent, notamment) portent tant sur les bagages placés en soute que dans les effets des passagers, pendant leur sommeil. Des vols à l’arraché de sacs par un conducteur de moto et son passager arrière se produisent régulièrement, notamment à Bangkok.
Risques naturels

Raz de marée : le raz de marée de 2004 a causé d’importantes destructions, mais de façon très contrastée, le long de la côte Ouest de la Thaïlande (provinces de Phuket, Krabi, Phang Nga, Satun). Depuis, les autorités thaïlandaises se sont dotées de systèmes de détection et d’alerte. Dans les zones à risque, elles ont mis en place une signalisation particulière (panneaux de couleur bleue) vers les voies à emprunter pour rejoindre les refuges ainsi que les points de rassemblement. Des exercices de protection civile sont régulièrement organisés.

Activité sismique : le pays est situé dans une zone d’activité sismique. Des séismes pouvant être supérieurs à 6 sur l’échelle de Richter sont régulièrement enregistrés.
Pour obtenir plus d’informations sur la conduite à tenir en cas de séisme, consulter la fiche thématique de ce site.

Mousson : en période de fortes moussons (la saison des pluies s’étend d’avril à novembre), il est vivement conseillé aux voyageurs de se renseigner sur les conditions climatiques et l’état des routes des régions dans lesquelles ils comptent se rendre, ou qu’ils traversent, afin d’éviter de se trouver dans des zones inondées, en contactant :

le 1784 (demander un traducteur en anglais) du Département de Prévention et de lutte contre les désastres ;
le 1155 (téléphone de la « Tourist Police »).

La spéléologie est déconseillée en saison des pluies, même lorsque les amateurs sont accompagnés de guides. Des glissements de terrain peuvent survenir aux abords de certaines chutes d’eaux visitées par les touristes.
Baignade

Plusieurs accidents mortels ont récemment eu lieu dans les stations balnéaires du Sud du pays. Des nageurs, ainsi que des plongeurs en apnée, ont été heurtés par des bateaux naviguant ou des jet-skis circulant à grande vitesse à proximité immédiate des plages. Il est recommandé de se baigner exclusivement dans les zones réservées et délimitées par des bouées.

Vietnam

La sécurité de la navigation en baie d’ Halong n’est pas garantie comme l’attestent de fréquents accidents : depuis le début de l’année 2015, ont été ainsi signalés le naufrage d’un bateau touristique (2 mai) suite à une collision avec un autre navire, et un incendie à bord d’un bateau de tourisme (3 février) ; dans les deux cas sans faire de victimes. Le naufrage d’un bateau touristique transportant 12 touristes étrangers dont des ressortissants français s’était le produit le 28 août 2013, également sans faire de victimes. Plusieurs touristes ont en revanche perdu la vie sur la période récente : le 24 septembre 2009 (décès d’un touriste français), le 17 février 2011 (décès d’un touriste français, sur un total de douze victimes) et le 3 octobre 2012 (décès de cinq touristes taïwanais). Le naufrage d’une jonque transportant 28 touristes français s’est également produit le 8 mai 2011, sans faire de victimes.

Même si les autorités vietnamiennes ont annoncé des contrôles renforcés, la formation des équipages est insuffisante, de nombreux bateaux vétustes sont encore utilisés et les mesures de sécurité ne sont pas pleinement respectées.

Il convient par conséquent de faire preuve d’une prudence et de discernement lors de la réservation de croisières dans la baie d’Halong, en se méfiant notamment des offres à prix très réduit.
Avertissement relatif à la route maritime HO CHI MINH VILLE – VUNG TAU

De graves accidents surviennent régulièrement sur la route maritime reliant Ho Chi Minh Ville à Vung Tau. Il est ainsi fortement déconseillé d’emprunter les bateaux – surchargés et vétustes – assurant cette liaison.

Mai 2016 – Les monnaies des différents pays d’Asie

Info-Asie vous présente les différentes monnaies et taux pour les différents pays. Notez que les taux sont ceux du 1er mai 2016 et sont sujets à des fluctuations quotidiennes. Nous reprendrons mensuellement cette liste afin de vous informer des taux en vigueur dans le but de vous préparer à votre voyage dans l’un des pays mentionnés.

Les monnaies en Asie

money exchange photo
Photo by Japanexperterna.se

Bangladesh – Le Taka – BDT
Taux: 1 euro = 86,2813 BDT

Brunei – Le dollar de Brunei ou ringgit Brunei (BND)
Taux: 1 euro = 1,53903 BND

Cambodge – Le riel – Son code international ISO est KHR.
Taux: 1 euro = 4 637,66 KHR

Chine – Le yuan CNY et RMB.
Taux: 1 euro = 7,41310 RMB

Corée du Sud – Won – KRW
Taux: 1 euro = 1 310,91 KRW

Hong Kong – Le dollar HKD
Taux: 1 euro = 8,88376 HKD

Indonésie – La roupie indonésienne ou rupiah (IDR).
Taux: 1 euro = 15 100,05 IDR

Japon – Le yen (¥) JPY.
Taux: 1 euro = 121,816 JPY

République populaire et démocratique du Laos – Son code international ISO est LAK.
Taux: 1 euro = 9 286,77 LAK

Macao – La pataca – MOP selon la norme ISO.
Taux: 1 euro = 9,15027 MOP

Malaisie – Le ringgit – dont le code international ISO est MYR
Taux: 1 euro = 4,48135 ringgit MYR

Mongolie – Le tugrik, tugrug ou tögrög (en mongol ᠲᠥᠭᠦᠷᠢᠭ, mongol cyrillique : төгрөг : « cercle, rond »). Son code ISO est MNT.
Taux: 1 euro = 2 299,36 MNT

Myanmar – le kyat – dont le code international ISO est MMK
Taux: 1 euro = 1 338,14 MMK

Philippines – le peso – Son code international, selon la norme ISO est PHP.
Taux: 1 euro = 53,8602 PHP

Singapour – le dollar – Son code ISO est SGD, mais il est généralement désigné par le symbole $, voire par S$
Taux: 1 euro = 1,53913 SGD

Sri Lanka – roupie sri lankaise LKR
Taux: 1 euro = 166,858 LKR

Taïwan – le dollar – Le symbole graphique est NT$, en chinois il s’écrit 元, le code ISO est TWD.
Taux: 1 euro = 36,9696 TWD

Thaïlande – Le baht (en thaï บาท, symbole ฿, code ISO 4217 : THB)
Taux: 1 euro = 39,9955 THB

Vietnam – le dong, le code ISO est VND.
Taux: 1 euro = 25 520,43 VND

 

ASSURANCE EXPAT

Il existe une multitude de possibilités pour s’assurer en fonction de ses besoins et moyens financiers.
Il faut tout de même souscrire l’essentiel à savoir une garantie en cas d’hospitalisation qui couvre généralement toute hospitalisation médicale ou chirurgicale de plus de 24h et hospitalisation chirurgicale de moins de 24h (petite opération, coloscopie…etc).
Tout expatrié a les moyens d’auto-financer une consultation à 30 ou 50 USD chez son médecin, en revanche les factures dans certains hôpitaux grimpent très vite.
On peut rapidement se retrouver avec d‘énormes factures à payer voir pire un refus d’être soigné (comme aux États-Unis).

L’option « assistance rapatriement » est conseillée pour ceux qui habitent loin de structures compétentes (ex : Laos) pour être rapatrié en cas de soucis sur Bangkok ou ailleurs.

Quelques exemples de tarifs observés sur certains clients :
1) 2 jours d’hospitalisation pour une diarhée au BangkoK Hospital = 60000B (1500€).
2) Opération de l’appendicite aux Philippines = 350 000 PHP (8000€).
3) Hospitalisation de 7 jours pour la dengue = 5000€
4) Accident de moto en Thaïlande = Plusieurs exemples avec des frais de 10000 à 100000€.

Ce que nous proposons :

VOTRE ASSURANCE SANTÉ SUR MESURE POUR L’ASIE

• Une large gamme de garanties valables en Asie et en France
• Contrat au 1er euro ou en complément de la CFE (Caisse des français de l’étranger)
• 100% en cas d’hospitalisation
• Accouchement et maternité
• Dentaire
• Optique
• Assistance et rapatriement 24h/24
• Tiers-payant sur un vaste réseau

Collaboration spéciale Steve Françon ([email protected])

 

(Visited 48 times, 1 visits today)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comments

comments