in , , ,

Voyage à vélo – Sarah et Sami sont arrivés en Thaïlande

Collaboration spéciale de Sarah et Sami

Nos deux nouveaux collaborateurs se trouvent en ce moment au Sud de la Thaïlande sur Koh Phangan et tout juste arrivés depuis la Malaisie.

Sami et Sarah, 2 sportifs âgés tous deux de 22 ans sont originaires de Mantes-la-jolie (78). Ils sont également tous deux conseillers chez Décathlon.

Leur défi sera de parcourir 20000 km depuis Singapour pour joindre Paris, destination finale. Il traverseront 19 pays, en commençant par la Malaisie, Thaïlande, Cambodge, Vietnam, Laos, Birmanie, Chine, Népal, Inde, Pakistan, Iran et Turquie pour enfin arriver en Europe.

Info-Asie suivra leur aventure et jusqu’à destination pour vous faire vous aussi voyager mais virtuellement.

Dans cet article ,Sarah nous parle de faits marquants durant l’étape de la Malaisie, les villes ou ils se sont arrêtés, de leur ressenti avec la population locale et des détails sur les rencontres et leur quotidien qu’ils y on vécu lorsqu’ils s’arrêtaient pour visiter et se reposer. Voici le récit de leur passage en Malaisie.

La Malaisie


Lorsque nous prenons des pauses sur le bord de route pour cause de mal de fesses et de soif, nous nous posons et discutons tranquillement au milieu de la circulation. Il est arrivé qu’une fois un homme s’est arrêté car il pensait que nous avions besoin d’aide. Après lui avoir dit que tout allait bien, il nous a fait signe de le suivre, sachant qu’il était en voiture, et une fois arrivé sur place, il nous a offert le repas dans le restaurant qu’il tenait.

Le contact avec les locaux à tout de suite été facile pour nous. On nous klaxonne et encourage en permanence. Malgré la différence de culture, on nous sourit. J’ai remarqué que les femmes aimaient beaucoup me voir et n’hésitaient pas à me le montrer.

La Malaisie est un pays où se trouve une majorité de musulmans. C’est pourquoi nous avons dû changer quelques habitudes ici… Tout d’abord les toilettes. Nous ne savions pas qu’ici le papier toilette était remplacé par de l’eau! Alors le temps de comprendre comment tout ça fonctionnait, on a souvent dû marcher avec le short encore mouillé du fait de ne pas avoir la bonne technique.

Nous avons également été hébergé par une famille musulmane adorable! Ils nous ont traités comme des rois mais la condition était de dormir dans des chambres séparées, de porter un pantalon pour moi et pas de contact homme/femme. Nous avons aimé vivre cette expérience au sein de leur croyance et avons pu grâce à ça, nous faire un avis personnel.
Cependant, cela à tourné une fois à l’obsession. Je cherchais un logement sur la ville de Melaka et avait pris contact avec un local sur le site couchsurfing.
Il a osé nous demander des photos de mariage pour savoir si nous étions bien en couple. Je n’ai pas donné suite à sa demande car malgré tout le respect que j’ai pour ses convictions, j’ai trouvé cela déplacé.

Nous n’avons pas rencontré du monde tout les jours car rouler nous prend une bonne partie de la journée mais pour le peu qu’on en ai fait, cela fût mémorable. Je me souviens particulièrement de Amine. Il nous a invité à le suivre alors que nous étions en train de nous reposer au bord de la route. Il nous a fait tombé deux noix de coco bien mûres pour en boire le jus, c’était excellent. Il travaillait sur un projet écologique dont le but était de recréer l’état naturel de la Malaisie avec sa faune et sa flore. Il nous a invité à visiter le jardin qu’il avait déjà réussi à reconstruire. Alors qu’il nous expliquait le sens de son travail, nous nous sommes fait attaquer par des insectes volants noirs. Il nous a crié ‘Run, run!’ et nous nous sommes sauvés. J’ai été piqué sur le crâne, le ventre et Sami aussi. Amine a été nous coupé une plante et la sève a apaisé nos piqûres. Cependant j’ai fais une réaction allergique et j’ai eu des gros hématomes qui me brûlaient. Encore aujourd’hui j’ai la trace des piqûres mais les antibiotiques m’ont aidé à soigner tout ça les jours qui ont suivi.

Melaka
Nous avons apprécié la ville de Melaka pour sa rivière qui traverse la ville et son marché de nuit. C’est lors de notre deuxième jour à Melaka qu’une pluie torrentielle nous a surpris en pleine balade au marché. Tout le monde s’affolait et courait, Sami et moi courions vers l’auberge en riant, nous étions trempés. C’est ce soir là que nous avons pu observer le coucher de soleil avec vue sur une immense mosquée illuminée.

Penang

Nous avons aussi aimé Penang pour ses plages et son nombre de restaurants! Nous avons pu faire une superbe randonnée pour nous retrouver sur une plage désertique paradisiaque. C’est le plus beau paysage que nous avons pu voir en Malaisie. Tout était sauvage et parfaitement en harmonie.

La route que nous avons eu le plus du mal à faire est celle qui nous menait vers Kuala Lumpur. Ce n’était que 50km de route mais j’ai personnellement eu beaucoup de mal avec les dénivelés. Sami a eu davantage de mal avec la circulation une fois arrivés dans le centre de KL. C’était insupportable d’avoir l’impression de rouler sur le périphérique de Paris.
Pour ce qui est du budget, nous avons dépassé nos prévisions en raison des achats de médicaments pour moi qui suit tombée malade plusieurs fois et également car nous avons fait quelques extras à Penang comme une bonne glace, un massage et bien évidemment, des bières fraîches en terrasse!
En réalité, nous pensions aussi que nous allions pouvoir faire du camping plus facilement et donc ne pas devoir payer d’auberge mais ce n’est pas le cas et devons l’incorporer au budget journalier.
Être en Thaïlande devrait nous aider à rattraper ce surplus de budget et nous ne nous inquiétons pas.

En sommes, la Malaisie fût facile à parcourir car c’est très plat et toujours tout droit vers le nord. Nous avons roulé exactement 15 jours pour 14 jours de repos et visites.


Les villes marquantes ont été Kuala Lumpur, Melaka et Penang.Nous avons cependant aimé passer dans les petites villes où nous sommes les seuls touristes et où les gens sont extrêmement gentils et généreux. Les enfants adorent nous voir. Une chose que j’ai noté aussi, ce sont les chats. Je ne pourrais les compter tellement il y en a!
Nous avons adoré passer par ce pays, Sami et moi sommes tout doucement en train de tomber amoureux de la culture asiatique.

Bye Bye Malaysia – welcome to Thailand!!!

Sarah et Sami sont en Thaïlande, ils nous raconteront la suite du voyage dans le prochain article… à suivre!

Lisez le précédent article avec Sarah et Sami Voyage à vélo – 2 français parcourent l’Asie de Singapour jusqu’en Europe

Suivez Sami et Sarah

Leur page Facebook: https://www.facebook.com/lescycleuxontheroad/

Site internet: https://lescycleuxontheroad.jimdo.com/

Le parcours envisagé:

(Visited 73 times, 1 visits today)

One Comment

Leave a Reply
  1. Très beau résumé de votre passage en Malaisie, je vous souhaites une aussi belle aventure humaines et sportive en Thaïlande.les thaïlandais ont une grande culture de l accueil .
    Carpe diem

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comments

comments