in , , , ,

Phra Julien – un moine pas comme les autres au Nord de Chiang Mai

Phra Julien est un québecois vivant en Thaïlande depuis plusieurs années. Il est depuis trois ans dans un village reclus, un kuti-maison comme il l’appelle. Le lieu est difficilement accessible. Il donne son temps et son énergie à aider les habitants de tribus montagnardes au confins Nord du pays.

 

Info-Asie:

Bonjour, Phra Julien, oû te trouves-tu en ce moment?

Phra Julien:

Je demeure dans un village montagnard isolé. Difficilement accessible. Ride en bateaux d’une heure et 4km de marche de la rivière Salawin (frontière Birmane pour atteindre mon kuti/maison. Marche qui s’avère fort ardue durant la saison des pluies. J’ai débuté une petite plantation d’arbres à fruits il y a près de deux ans. Tous mes arbres ont du être transporté à pied.

Je suis végétarien et la nourriture est réellement source de problème dans mon village où je n’ai que riz à l’occasion durant la saison sèche.
J’y suis depuis près de 3 ans et je mange une très pauvre diète

Alors j’ai débuté une plantation pour moi et le village. Je commence à avoir mes premières récoltes mais encore trop peu.

Je viens aussi de commander 2200 arbres à fruits et je vais donner 4 arbres par famille pour villageois des 7 villages avoisinants, en début juin, saison des pluies.

Info-Asie:

En regardant ta page FACEBOOK, je vois que tu as plusieurs projets en cours en plus des plantations d’arbres.

Phra Julien:

J’ai aussi offert plus de 11000kg de riz aux villages qui ne cultivent pas suffisamment de riz pour leur consommation. L’argent provient de donations.

Aussi offert tonne de fruits pour les enfants. Et tuile en aluminium afin que les villageois puissent reconstruire leur toit au lieu de feuilles séchées.

Je demeure dans une région extrêmement pauvre et isolée.
Difficilement accessible.

Info-Asie:

Quels sont tes projets à plus long terme, est-ce que tu comptes rester de ce côté du pays?

Phra Julien:

Je ne bouge généralement que très peu. Sauf qu’à l’instant je me fais construire deux kutis /petites maisons dans 2 villages. Je prévois déménager l’an prochain. Mon endroit actuel est très bien mais pas idéal. Petite montagne, trop chaud et la marche pour le village durant la saison des pluies est pas facile et il y a trop d’insectes durant la saison des pluies.
Alors je me construit un autre kuti dans un village plus haut en montagne, plus frais, moins d’insectes.

Info-Asie:

Tu étais occupé plus tôt aujourd’hui, quel était le projet?

Phra Julien:

Où je suis présentement, nous avons planté 60 bananiers ce matin. Et je retourne à mon village demain.

Info-Asie:

As-tu des visiteurs falangs à l’occasion?

Phra Julien:

Oui, et l’an prochain, dans mon nouveau kuti nous aurons aussi la possibilité d’offrir un logis à nos visiteurs qui viennent vivre l’expérience yoga et méditation, activité que j’offre à tous qui ont le courage de se rendre jusqu’ici!!

Nous remercions Phra Julien pour son temps afin de réaliser ce court reportage sur ce moine hors du commun qui aide les communautés montagnardes au Nord de la Thaïlande. Un personnage remarquable.

Vous pouvez le suivre sur sa page FACEBOOK https://www.facebook.com/phra.julien

(Visited 1,349 times, 1 visits today)

4 Comments

Leave a Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comments

comments