in , , ,

Expatriation au Cambodge : Rêve & Réalité

L’IDEE SUR L’EXPATRIATION

Collaboration spéciale de Cendy Lacroix – Co-fondatrice et directrice générale du Business Center Cambodia.

Vous trouverez beaucoup de sites, qui parlent de l’expatriation sur des destinations “connues” ou “à la mode”. Ainsi il sera facile d’obtenir des informations sur les USA, Canada, Portugal, Thaïlande… Mais pas grand – chose sur le Cambodge ! C’est pourquoi Business Center Cambodia, vous propose, sur cette page, des analyses précises sur l’expatriation au Cambodge,

Nous n’allons pas parler de l ‘ EXPATRIATION de façon basique comme “c’est un changement radical”…, vous le savez déjà, c’est aussi pour cela que l’on choisit de s’expatrier et que vous êtes sur ce site.

Nous allons plutôt aborder l’expatriation au Cambodge à partir d’une étude, sur des témoignages, des situations et des expériences réels observés.

Encore une fois, c’est de façon assez générale, dont nous allons traiter ce sujet, et votre propre expérience sera de toute façon quelque peu différente, voir plus concluante après cet article.

cbc3

Pourquoi choisir le Cambodge (les +)

– Pour son peuple
– Pour sa culture
– Pour son climat / sa beauté
– Pour la facilité à s’y installer et y rester
– Pour les perspectives professionnelles (créer / investir)
– Pour son régime fiscal
– Pour sa croissance et son développement en cours
– Pour son emplacement au coeur de l’Asie

Pourquoi ne pas choisir le Cambodge (les -)

– Pour ses axes routiers / conduite (amélioration en cours)
– Pour la saleté : poubelles / plastique (amélioration en cours)
– Pour le non-respect de l’environnement (amélioration en cours)
– Pour la difficulté des procédures et des informations
– Pour l’impression parfois lymphatique des hôtes
– Pour la santé (amélioration en cours)
– Pour son développement (parfois) anarchique
– Pour la pauvreté trop existante …

COURBE ÉMOTIONNELLE DE L’EXPATRIATION AU CAMBODGE

cbc1
Cette courbe est issue d’un schéma de l’expatriation à l’internationale, et adaptée à l’expatriation spécifique au Cambodge. Bien sûr, c’est une étude d’aspect générale, les points et les périodes, peuvent être plus ou moins appuyés, selon si vous êtes expatrié seul ou en famille, si votre expatriation est pour travailler, investir ou passer une retraite paisible, selon la ville choisie, ou la raison de votre expatriation. On observe cependant dans tous les cas, une période “clé” de 6 mois.

Pourquoi des émotions aussi vacillantes ?

Vos codes ont volé en éclat, l’éloignement de vos proches, la rupture avec votre ancienne vie professionnelle et sociale, sont autant de raisons qui vous fragilisent. Vous êtes alors plus sensibles face aux éléments nouveaux, face aux premières difficultés, avec vos relations avec les autres… Et cela est multiplié si vous êtes expatriés en famille, car il y a aussi les émotions issues de l’expatriation qui sont différemment perçues par votre conjoint ou vos enfants. Cela aussi il faut le gérer. Tous ces éléments c’est votre énergie qui va dans un premier temps, pallié à cette “fatigue émotionnelle”. Mais le corps aussi à ses limites, il sera donc fréquent, d’avoir une (ou plusieurs) “phase(s)” de doutes voir de déprime. Cette période n’a pas que du mauvais, elle permet d’assimiler les nouvelles expériences et d’en tirer des conclusions profitables.

Nous pourrions appeler cela les “périodes d’adaptations”. Soyez patients, votre choix d’expatriation au Cambodge est surement le bon, laissez vous le temps d’un “réglage”, entre vos attentes, et votre connaissance du pays qui vous accueille.

Pourquoi les expatriés aiment leur vie au Cambodge

– Pour son peuple doux et souriant, accueillant, curieux de nos différentes cultures
– Pour leur culture qui nous ramène à des valeurs essentielles
– Parce que l’on se sent plus libre : moins d’interdictions, moins d’obligations
– Parce qu’ici, même les difficultés sont plus simples à gérer
– Parce que nous sentons les efforts, la dynamique de ce pays pour grandir et s’améliorer
– Parce que nous prenons, le temps de vivre, de relativiser, d’observer et d’apprécier notre environnement

COMPARATIF CAMBODGE / FRANCE

Cette étude nous montre un comparatif entre la France et le Cambodge, d’un point de vue des expatriés français, sur différents sujets.

cbc

LES DIFFICULTÉS AU CAMBODGE

Ce tableau est une représentation de ce que ressentent les expatriés au Cambodge, sur les difficultés et leurs degrés.
cbc2

Raisons principales des échecs de l’expatriation

– Manque de la famille / des amis
– Différence trop importante de la culture
– Santé / raisons médicales
– Banqueroute

Raisons principales des échecs professionnels

– Non professionnalisme dans le secteur choisi.
– Pas d’étude de marché local avant l’arrivée
– Méconnaissance des lois commerce/ investissement
– Mauvaises conditions des contrats signés

Les conseils du Business Center Cambodia

Apprenez le Cambodge !

Vous venez pour changer de vie, alors commencez par changer vous-même.

Rien (ou si peu), n’est comparable avec votre pays, soyez curieux, observez, mêlez-vous à la population Khmer, qui sera si heureuse de vous accueillir et de vous faire partager ce qu’elle a (et parfois pas beaucoup)… Apprenez la langue, quelques mots en Khmer changent toute la relation avec ces gens si accueillants (voir Leçons de Khmer). N’oubliez pas que C’EST VOUS QUI ÊTES DIFFÉRENTS, pas eux !

Si vous venez créer ou reprendre un business : venir en vacances quelques semaines par an, ne suffit pas … Faites une étude de marché, une évaluation de vos compétences, et pourquoi pas un stage d’immersion chez un expatrié en place. (Nous contacter pour cela). Assurez-vous que les conditions sur les documents (bail, contrat…) sont bonnes et sécurisantes (cause de 35% des échecs).

La communauté Française sur place : Étonnamment une grande majorité (pas la totalité), des expatriés qui partent au bout du monde, parfois pour fuir ses compatriotes, recherchent leurs contacts, au bout du monde. Sur ce point-là, vous ne serez pas dépaysés, et retrouverez tous les codes bien tricolores. Un bon accueil, une présentation en fanfare auprès des acteurs locaux, les conseils, les ragots, les jalousies, les clans. Et malgré tout, cette communauté, avec qui on parlent des mêmes choses, avec le même dialogue, le même humour, on en a besoin quand on vit dans une culture aussi différente, et ou la barrière de la langue handicape les relations. Et après tout, ici comme partout, on ne peut pas aimer et être aimé de tous !

Dans ce “microcosme de relations”, vous parviendrez toutefois à créer des liens sympathiques et à vite avoir un petit cercle agréable.

L’avis de Cendy Lacroix

Le Cambodge est un pays “Khmerveilleux”.

La vie y est douce, riche en expériences, en émotions et en valeurs. Si vous n’êtes pas venus rechercher ce que vous connaissez déjà, si vous avez une faculté d’adaptation, si vous êtes curieux des autres cultures et acceptez que les différences sont une source de connaissances riches et sont une chance, alors, sans aucun doute, ce pays va vous combler.

Entre l’émerveillement et l’agacement, le Cambodge ne laisse personnes indifférents, qu’il vous est gardé pour toujours ou fait fuir pour longtemps, le Cambodge vous laisse une marque qui reste Angkor et Angkor!

Mon vœux pour ce pays : Que le développement de ce pays, profite d’abord à son peuple, pour la santé, l’éducation… Pour que, quel que soit la raison de notre présence au Cambodge, nous œuvrions, de différentes façons, selon nos possibilités, à l’amélioration de sa condition de vie.

Pour conclure : j’aime ce pays, j’aime ce peuple, j’aime ceux qui viennent y vivre avec humilité et bienfaisance.

Merci à tous ceux qui ont participé à l’élaboration de cette étude (Français et Khmer). Merci tout spécial à CHRIS S. & OLIVIER O., pour leurs encouragements, leur lecture et avis avant publication.

(Visited 949 times, 1 visits today)

Comments

comments