in , ,

Alertes aux méduses en Thaïlande

Phénomène de plus en plus courant en Thaïlande mais aussi en Malaisie, Philippines et en Indonésie, la recrudescence de cas de brûlures causées par les méduses.

Les autorités de Phuket ont recensées plus de 30 cas depuis le début du mois (septembre 2018) et ont lancé un avertissement sur la plage de Patong en particulier.

Certaines personnes ont dû être transportées à l’hôpital soufrant de problèmes respiratoires alors que la plupart des cas ont été traités sur place. Plus tôt cette année 23 personnes on dû être également traitées dans les hôpitaux de la région de Songhla du côté du golfe de Thaïlande. La majorité des personnes touchées étaient de nationalités thaïlandaises et souffraient de brûlures douloureuses et aussi de problèmes respiratoires. Les méduses identifiées étaient des galères portugaises (blue bottle jellyfish), un organisme aquatique des mers tropicales et subtropicales.

La galère portugaise est connue pour ses longues tentacules vénéneuses bleues. Elle vit à la surface de l’eau et se trouve dans l’Atlantique et dans les océans pacifique et indien. On la retrouve dans plusieurs régions comme dans l’archipel de Koh Phi Phi, Krabi, Koh Lanta et de Phuket. Malgré sa petite taille elle peut être mortelle.

Un autre type de méduse est présente à Samui et Koh Phangan a été responsable de plusieurs décès ces dernières années, c’est la méduse-boite. Ses tentacules peuvent atteindre 3 mètres. Elle peut également peser jusqu’à 2 kilogrammes.

À Hua Hin, d’énormes méduses de la grosseur d’un ballon de foot sont bien visibles car échouées sur la plage et tout le long du littoral. Rappelons que des attaques de requins ont également été recensées ces derniers mois dans cette région.

Recommandations

Il est recommandé de rincer la partie touchée avec de l’eau de mer ou mieux encore avec du vinaigre. De telles bouteilles se retrouvent sur la majorité des plages fréquentées ou des cas de piqûres ont été recensés.

Il est proscrit d’utiliser de l’eau douce et de l’alcool.

Étalez du sable et grattez la partie touchée afin de retirer les dards. Rendez-vous rapidement à l’hôpital car il pourrait se produire un choc allergique qui nécessite un traitement immédiat.

jellyfish photo

(Visited 510 times, 3 visits today)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comments

comments