in , , , , ,

Décès du roi de Thaïlande – Climat de morosité pour les touristes au Royaume du Siam

La nouvelle est tombée à 19 heures sur toutes les chaînes du Royaume. Le roi Bhumibol est mort.

La rumeur se répandait et Info-Asie fut le premier site francophone à annoncer la nouvelle sur un TWEET à 17:50. Notre source était le Daily China et le Hong Kong News qui ont fait paraître l’annonce pour l’enlever aussitôt à deux reprises. D’ailleurs plusieurs rumeurs courraient depuis plus de 48 heures et de fausses nouvelles en ce sens ont été publiées par divers sites non-fiables et repris par nombres d’internautes sur les réseaux sociaux.

Les touristes et expats doivent s’attendre à 30 jours de climat de morosité

Dans son annonce à la nation, le généralissime et Premier ministre Prayut Chan-o-cha a déclaré toute une année de deuil national et 30 jours d’interdiction de toute festivité. Les fonctionnaires devront se vêtir en noir pour l’année à venir et la population est aussi appelée à s’habiller de couleurs sombres pour les 30 prochains jours.

Les touristes venant faire la fête pourraient bien regretter d’être arrivés en Thaïlande ce mois-ci. Ils doivent s’attendre à la fermeture de plusieurs établissements festifs et une restriction de vente d’alcool pour les prochains jours.

Le FULL MOON du 17 octobre compromis?

Il est fort à parier que le Full Moon sur Koh Phangan soit annulé. Cette fête qui attire des milliers de visiteurs chaque mois risque de décevoir les jeunes et moins jeunes venus des quatre coins du globe pour assister à cet évènement mensuel renommé mondialement.

Les fêtes religieuses seront bien sûr maintenues, 95% de la population étant bouddhiste mais les activités de divertissement lors de ces fêtes ne seront pas tolérées.

Des embouteillages monstres sont à prévoir à Bangkok pour les prochains jours et il y aura de grands rassemblements de foule du côté du Grand Palais. Nombre de thaïlandais provenant de tout le pays se rendront à Bangkok pour rendre hommage à leur défunt souverain.

Les hôtels, transports seront grandement affectés par cette affluence. Les touristes et expats doivent donc prévoir des perturbations et retards pour leurs déplacements dans la capitale. Les touristes doivent prévoir plus de temps pour les déplacements dans la capitale et en particulier pour se rendre dans les aéroports.

Il est également possible que certaines administrations ferment leurs bureaux au cours des prochains jours des annonces en ce sens soient également attendues.

Incertitudes politiques

Le général Prayuth, dans son allocution, désigna comme successeur le prince héritier Maha Vajiralongkorn qui a exprimé le souhait de remettre à plus tard son couronnement afin de vivre le deuil de son père et monarque de la Thaïlande. Le prince avait d’ailleurs été désigné par le roi comme son successeur le 28 décembre 1972. Ce jour-là, son fils Maha Vajiralongkorn avait prêté serment dans le temple du Bouddha d’émeraude, rattaché au palais royal, devenant ainsi l’héritier promis au trône. (Source: Le Monde)

Le général Prayuth Chan-ocha s’était engagé à organiser des élections en 2017, mais ce calendrier est désormais incertain.

Économie

Les bourses étaient déjà en baisse depuis le début des rumeurs par crainte d’instabilité politique et de ralentissement économique, le cours du bath a chuté de façon significative. D’autres implications économiques sont à prévoir au cours des prochaines semaines et un important ralentissement économique particulièrement dans l’industrie touristique.

Premières observations

Suite à la confirmation, je me suis rendu à Nong Khai pour observer la situation. Dès l’annonce de la nouvelle, les drapeaux ont été rapidement mis en berne. Un important spectacle devait se tenir sur la promenade du Mékong dans le cadre de la fête religieuse de Ok Phansa. Une immense scène avait été installée, des dizaines d’artistes, musiciens, danseuses et figurants étaient sur place en habits traditionnels. Un spectacle haut en couleur devait être présenté mais dès la diffusion du communiqué annonçant la triste nouvelle, sans même l’annonce au micro de l’annulation, la musique s’est immédiatement arrêtée et la foule venue de partout commença lentement à se disperser en silence. Seuls quelques enfants tapageurs pouvaient être entendus. Des dizaines de stands de nourriture voire une centaine étaient sur place afin de répondre à la demande de la foule venue voir le spectacle et assister aux festivités qui devaient se tenir durant plusieurs jours.

Un peu plus tard, vers les 20:30, des officiers accompagnés de quelques soldats ont fait la tournée des commerces dans toute la ville afin d’ordonner les consignes. Plusieurs établissements ont fermé leurs portes, la musique est proscrite et les lumières se sont tamisées dans la plupart des bars et restaurants.

Je reviendrai avec un autre texte sur la situation sur place au cours des prochains jours. J’invite les lecteurs à me faire part de leurs observations personnelles sur la situation des autres régions en me laissant des messages ou à commenter cet article, en vous remerciant de votre collaboration.

Bhumibol Adulyadej, né le 5 décembre 1927 et mort le 13 octobre 2016, couronné en 1950 sous le nom dynastique de Rama IX, est roi de Thaïlande de 1946 à 2016.
Naissance : 5 décembre 1927, Cambridge, Massachusetts, États-Unis
Décès : 13 octobre 2016, Hôpital Siriraj, Bangkok
Épouse : Sirikit Kitiyakara (m. 1950–2016)
Enfants : Sirindhorn, Vajiralongkorn, Chulabhorn Walailak, Ubolratana Rajakanya

Maha Vajiralongkorn, né le 28 juillet 1952 (64 ans), successeur au trône de la dynastie Chakri. Il est le seul fils des quatre enfants de Bhumibol Adulyadej après avoir régné durant 70 ans.

(Visited 896 times, 1 visits today)

Comments

comments