in , , ,

J’ai testé pour vous : la location de billets d’avion , mon avis

fly onward location de billet d avion
      Collaboration spéciale de Adrien Coron

Face au manque de flexibilité de beaucoup de pays, qui demandent la présentation d’un billet retour avant d’entrer sur leur territoire, et bien souvent avant même d’embarquer dans l’avion, FlyOnward propose un service de location de billet d’avion. Testé et approuvé pour un Paris – Bangkok, on vous explique le principe.

La galère du billet retour

Les nomades digitaux et les voyageurs au long cours connaissent fatalement ce problème. Pour beaucoup de destinations, à l’enregistrement à l’aéroport, l’agent de la compagnie aérienne peut vous demander de fournir un billet prouvant que vous allez bien quitter le pays de destination dans la limite de votre visa.

Seulement, pour beaucoup, il n’est pas utile d’avoir un billet de retour. Soit parce que le votre plan est de sortir par voie terrestre, pour faire le tour d’une région par exemple, soit parce que vous ne savez pas exactement quand vous repartirez (c’est ça aussi avoir une vie flexible), soit parce que vous avez pour projet de vous installer dans ledit pays (et de faire un permis de séjour sur place, un visa dans un pays voisin, ou des passages de frontières réguliers selon les cas et les pays).

Fini de jeter des billets d’avion à la poubelle

La solution que beaucoup ont pratiqué pour éviter cette mesure absurde (avoir un billet retour ne vous oblige pas à rentrer) était jusque là d’acheter le billet le moins cher possible au départ de son pays de destination. Dans le meilleur des cas, il était possible d’échanger son billet contre un autre qui vous serait utile ultérieurement, mais la plupart du temps, le billet était perdu. Mais la société FlyOnward semble avoir trouvé une parade à ce problème : la location de billet d’avion.

Louez plutôt un billet

Le principe est simple : FlyOnward achète pour vous un billet d’avion à votre nom. Vous pourrez présenter ce billet comme preuve d’intention de sortie du territoire. Après une période de 24 à 48 heures suivant l’émission des billets, FlyOnward en fera l’annulation. Il s’agit donc bien de vrais billets d’avion qui vous seront transmis. Une place sera réellement réservée à votre nom sur un vol. Le personnel responsable de l’enregistrement peut donc vérifier la validité de votre « billet retour » sur la base de donnée de la compagnie concernée. Mais une fois arrivé à destination, cette réservation qui ne servait que de prétexte sera aussitôt annulée et vous ne pourrez donc pas utiliser ce billet d’avion pour voyager. Une astuce toute bête, mais qui simplifie nettement la vie des personnes nomades et flexibles.

Bien plus qu’un « travel hacking », la solution imaginée par FlyOnward est une remise en question de la vision qu’ont beaucoup d’états des flux touristiques. Selon cette représentation du voyage, les hommes (et les femmes) vivraient de manière stable dans un lieu précis, à proximité duquel ils auraient une activité professionnelle stable, règlementée de manière stable par un état. A dates fixes, ils se rendraient en un lieu défini à l’avance pour une durée déterminée et validée par leur entreprise pour un motif précis, à savoir se reposer ou s’amuser pour un voyage touristique, ou travailler pour un voyage d’affaire. Ce monde est révolu. Les entrepreneurs de la génération Y voyagent, travaillent et étudient en permanence et partout. C’est la magie d’Internet.

Le billet retour, qui fut au siècle passé la matérialisation d’un emploi du temps strictement planifié, rassurant les administrations les plus rigides, est devenu au fil du temps une dépense inutile, pour finalement être réduite à un bout de papier, à une formalité administrative dénuée de son sens original, à un service désormais accessible à tous (à partir de 9,99$), et qui n’a plus aucun rôle dissuasif. Dans quelques années peut être, à l’enregistrement de vos bagages, l’hôtesse vous demandera « avez-vous pensé à louer un billet retour pour la durée du vol ? ». Et là, tout le monde se dira « Mais quelle absurdité ! »

Accéder à FlyOnward: https://flyonward.com/fr/

Texte original (vieflexible.com):
https://vieflexible.com/2016/02/17/jai-teste-pour-vous-la-location-de-billets-davion/

 

Info-Asie répertoire francophone de référence sur l’Asie

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle de Info-Asie pour découvrir des lieux, services, bons plans et des adresses francophones dans 25 pays d’Asie. Notre site compte plus de 2000 pages de renseignements, points d’intérêt, services, bons plans et adresses francophones dans toute l’Asie.

(Visited 2,749 times, 1 visits today)

4 Comments

Leave a Reply
  1. Ce service Flyonward est une arnaque.
    On vous demande de payer 9,99 dollars et on vous envoie une sorte de confirmation de réservation dans les heures qui suivent.
    Le problème est que, contrairement à ce qui est annoncé sur leur site, la réservation n’est pas payée et donc n’est pas réellement confirmée.
    Une simple vérification par la compagnie aérienne ou par le service d’immigration suffira pour vous mettre dans une situation délicate.
    C’est ce qui m’est arrivé en novembre 2016, j’ai été obligé par ma compagnie aérienne à acheter un billet d’avion à l’aéroport, sans quoi, ils ne me laissaient pas embarquer.

    • Tu pourrais nous dire pour quelle destination, depuis quel aéroport et par quelle compagnie aérienne – j’ai jamais eu connaissance de soucis au contraire avec flyonward qui n’est pas notre site je précise

  2. Je me suis complètement fait arnaquer par Flyonward.
    J’ai eu recours à ce service pour me fournir un billet de sortie des US. Après avoir payé j’ai reçu une confirmation pour la réservation d’un billet New York – Chicago !! Autrement dit ça ne m’était d’absolument aucune utilité pour passer la douane puisque le billet d’avion est national.
    Impossible de les joindre. Aucune réponse aux mails envoyés au service client.
    Pure arnaque. C’est du vol.

Leave a Reply to Chicano92 Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comments

comments